26/07/2009

Gand, mes coups de cœur

Dans cette petite ville pittoresque de la Belgique flamande, j’ai retrouvé une joie de vive et un esprit de fête et de vacances. J’aurais aimé y passer plus d’une journée, mais j’ai encore plusieurs découvertes à faire... J’ai par contre profité du beau temps pour faire une promenade en bateau dans les canaux au bord des maisons typiques et du château...


Je me suis dirigée vers cette ville pour visiter deux endroits qui, en ce moment, se consacrent à la joaillerie, la galerie Pont & Plas et le Design museum Gent. Arrivée à la galerie Pont & Plas, j’ai vécu une déception en constatant qu’elle était fermée. Cependant, en m’approchant j’ai constaté que les bijoux d’art que je désirais voir à cette galerie étaient exposés en vitrine. Quelle joie de découvrir ces magnifiques bijoux, et ce, malgré la vitrine et la présentation de certains bijoux qui étaient un peu coincés sur le rebord de la fenêtre... Cette présentation m'a par contre permis d’en voir davantage et même d’avoir plusieurs coups de coeur. (Photo: Collier de Flieke van der Leest "Halsjuweel Korral")

Voici quelques créateurs dont le travail m’a interpellée :

Karin Seufert http://www.karinseufert.de/

Felieke van der Leest http://www.feliekevanderleest.com/

Daan De Decker http://www.daandedecker.com/

Aline Vandeplas http://www.alinevandeplas.be/alternate.html

Claudia Stebler http://www.cloud8.ch/


Tout près de cette galerie, le Design museum Gent. Ce musée est très impressionnant, notamment pour sa collection d’objets de design des années 70 à nos jours et pour sa collection Art Déco et Art Nouveau présentant notamment des artistes belges de cette période soit Henri van de Velde, Victor Horta, Paul Hankar, Philippe Wolfers et Gustave Serrurier-Bovy (à connaître pour tous les amateurs du travail du métal).

Cependant, ce qui m’a attirée à ce musée, c’est l’exposition concours Schoonhoven Silver Award 2009, Poëzie in zilver. 47 objets en argent fabriqués par des orfèvres issus de 11 pays. J’ai été vraiment impressionnée par la qualité d’exécution et par la complexité technique des pièces présentées. La diversité des textures présentes dans les différentes pièces exposées m’a fascinée. Je crois que je vais aller pousser plus loin ces explorations lorsque je serai de retour dans mon atelier. Pour l’instant, je vais me contenter d’un échantillonnage d’images de textures, car dans ce musée nous pouvons prendre des photos... Génial! Je suis en train de me construire un super album d’inspiration... De plus, dans ce musée, il y avait l’exposition « Touche pas aux fleurs » de la joaillière Iris Mondelaars. Ceux qui connaissent les pièces de Robert Langlois, auraient certainement reconnu des affiliations et Robert aurait adoré, j’en suis certaine!


Dans ce musée, j’ai aussi retrouvé les oeuvres d’un créateur dont j’ai toujours apprécié le travail et qui plus est, il est belge!!! Il s’agit de David Huycke qui ,suite à des recherches, a développé un travail contemporain de la granulation. (Photo : Kissing spheres #5)


Curieusement dans ce musée, bien que plusieurs catalogues d’exposition sur l’orfèvrerie m’intéressaient, j’ai plutôt opté pour l’achat d’un petit catalogue d’exposition, datant de 2001, concernant la joaillerie contemporaine en Lituanie... C’est étonnant les approches conceptuelles et les citations culturelles que l’on retrouve dans ces créations. Peut-être aurais-je la chance de découvrir ce pays et ses créateurs lors d’une autre expédition... Pour le moment je vais me contenter de ce livre pour me faire découvrir cette autre culture...

1 commentaire:

  1. Bonjour,

    Toujours aussi intéressant de te lire ce matin, il faut préparer une conférence à ton retour !!! Allez continue j'en veux plus.

    Merci

    Robert

    RépondreSupprimer