04/08/2009

Je me sauve d’Amsterdam pour aller à Édam


En débarquant à Amsterdam, j’ai vécu un retour à la grande ville assez frappant. Il y avait une foule de monde et la plupart d’entre eux étaient des touristes venus à Amsterdam dans le but de faire la fête... N’étant pas du tout dans cet état d’esprit à ce moment, j’ai décidé de m’esquiver et d’aller passer la journée à Édam (à 20 minutes d’autobus). Cette petite ville paisible est à l’antipode de ce que je venais de vivre. Après avoir passé les champs avec des vaches, des chevaux (même des petits chevaux hollandais), longer des canaux avec des grands Hérons, des canards et des cygnes, tout en apercevant au loin des hélices de moulins traditionnels, je débarque au bord d’un des nombreux ponts à bascule d’Édam.


Je n’ai pas choisi cette destination par hasard puisqu’il y avait une boutique atelier de joaillerie que je voulais visiter, Mei Ling Knibbe. Ouverte trois jours par semaine, j’avais planifié le coup... Cependant, bien que j’aie constaté un certain intérêt pour les bijoux contemporains et l’exploration dans les créations présentes, la boutique s’adresse à un public plus large, ce qui est compréhensible étant donné la situation géographique... D'ailleurs, cet endroit doit être inspirant et agréable pour vivre et travailler. Il y règne un climat de calme et de sérénité qui, soi dit en passant, transparaît dans les pièces créées par la propriétaire.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire