11/03/2011

Souvenir d’une bague, « Surexposée »

Le défi créatif de février, avec mon groupe de la Galerie Noel Guyomarc'h, consistait cette fois-ci à me remémorer le souvenir d'un bijou marquant. À partir de cette bride d'émotion, je devais m'inspirer de la sensation qu'avait provoquée chez moi cette découverte pour créer une pièce...

À l'été 2006, lorsque j'étais à Coppenhague au Danemark, j'ai visité le "Dansk Design Center". À cette occasion, j'ai aperçu dans une vitrine, aux côtés d'objets de design scandinaves très renommés, une bague conçue par Carolina Vallejo et composée d'une bulle de verre surdimensionnée. À la vue de cette bague « impossible », je me suis dit : « Wow, un bijou dans un musée sous vitrine, présenté au même niveau qu'un autre objet de design et qu'une oeuvre d'art... » Je me disais qu'il y avait beaucoup de sens qui émanait de cet objet. Le corps absent et l'impossibilité d'essayer cette bague, placée dans un musée, étaient à mes yeux à la fois mystérieux et très attrayant, je crois que c'était encore plus séduisant que si j'avais aperçu une personne porter l'objet...

En me remémorant ce bijou, je me suis questionnée à nouveau sur le mode de présentation des bijoux en contexte muséal. Pour ce faire, j'ai créé la bague « Surexposée ». Conçu comme un présentoir, son plateau d'argent permet à l'utilisateur, pour un court instant, de monter une petite exposition. Ensuite, la bague retourne à sa fonction initiale, un bijou dans un présentoir... Cette mise en abîme continue à présent à susciter chez moi plusieurs interrogations qui, je crois, nourriront ma pratique tout au long de mon évolution dans ce champ de création artistique...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire